Loading...
    Loading...

    «  La tristesse, c'est bon pour les romantiques  »

    Venus du monde entier, de jeunes étudiants évoquent un pays européen qui leur est inconnu. Loin des clichés attendus, leurs mots racontent une Europe rêvée, intime, personnelle. ARTE Radio frotte leurs récits aux sons des communautés en exil à Paris. Du paysage intime à la ville-monde, cinq créations sonores d'une Europe imaginaire réalisées à la Cité Internationale de Paris, en association avec le Théâtre de la Ville. Ma petite Europe (2) : souvenirs d'amour et de Portugal.

    • Un documentaire de

      Élise Andrieu

    • Mise en ligne

      11 juin 2015

    • Enregistrement

      mai 15

    • Mise en ondes & mix

      Arnaud Forest

    • Réalisation

      Elise Andrieu

    Vous aimerez aussi

    Espoir
    Espoir

    En vieEn vie

    Espoir

    Par Élise Andrieu Élise Andrieu

    En vie, chronique du cancer (3) : Robert se rend à l'hôpital Cochin pour apprendre une bonne nouvelle. En octobre 2012, Robert, 72 ans, apprend qu'il est atteint d'un...

    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Dans la playlist

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin