Loading...
    Loading...

    «  C'est pas des vies, ça  »

    Samir supervise la vente de cannabis dans une cité du Plan d'Aou, quartiers nord de Marseille. Il vérifie que les choufs (guetteurs) sont en place, que les rabatteurs dirigent le client vers le point de vente, que le charbonneur (vendeur) ait la marchandise suffisante. Le réseau du deal de shit fonctionne comme une entreprise avec sa hiérarchie, ses fonctions et ses horaires. A la tranche de 11h-18h succède celle de 18h-minuit, celle de Samir. Confession crue face à la mer.
    • Un documentaire de

      Pascale Pascariello

    • Mise en ligne

      19 mars 2013

    • Enregistrements

      janvier 13

    • Mise en ondes & mix

      Arnaud Forest

    • Réalisation

      Pascale Pascariello

    Vous aimerez aussi

    Dealer ville
    Dealer ville

    Dealer ville

    Par Joseph Beauregard Joseph Beauregard

    Le débat sur le cannabis est marqué par la figure repoussante du dealer. Pourtant, 5 millions de consommateurs doivent bien se fournir quelque part. Dealer pour rendre...

    Mamie offshore
    Mamie offshore

    Mamie offshore

    Par Pascale Pascariello Pascale Pascariello

    Comment payer moins d'impôts ? Madame Courtanbé ("Bettancourt à l'envers") pose la question à la société France Offshore....

    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Dans la playlist

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin