Podcastez votre été 2019 : participez à notre concours dédié à tous les amoureux du podcast jusqu'au 31 août. 

Retour à l'accueil Rechercher sur le site
Loading...
Loading...

« Un cri dans un train »

L’inventivité visuelle d’Alfred Hitchcock est reconnue à juste titre, mais le son a aussi une importance considérable dans son cinéma. A travers des exemples précis, nous explorons cette facette essentielle de son travail sous forme de collage ludique commenté par Yves-Marie Mahé, cinéaste et cinéphile. On (re)découvre donc comment Hitch utilise le cri, de "Frenzy" aux "39 Marches". La chasse d'eau de "Psychose". L'électro avant-gardiste des "Oiseaux". Les bruits du dehors dans "La Corde" et "Fenêtre sur Cour". Serge Daney écrivait d'ailleurs à propos de ce dernier film : "La cour sur laquelle donne la fenêtre est avant tout un bain sonore, saturé, urbain, plein de rumeurs et de promiscuité, d'air chaud et de réverbération inavouable. Et dans ce magma sonore il y a une petite chanson qui fraie son chemin et dont finalement tout dépend. Ecoutez "Fenêtre sur cour" ». 
Hitchcock'n'roll (1) : le son. A suivre avec "La musique aux trousses" sur les rôles de la musique chez Hitchcock. 

  • Un documentaire de

    Yves-Marie Mahé

  • Mise en ligne

    05 novembre 2015

  • Enregistrements

    septembre 15

  • Texte & voix

    Yves-Marie Mahé

  • Montage & réalisation

    Charlie Marcelet

Description artwork
Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
Durée : 3 minutes 6 secondes
Description image
Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
Durée : 3 minutes 6 secondes
À l’écoute

Fantazio & Co Épisode 2

Sex & sounds

Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

Lire la suiteLire la suite

Dans la playlist

Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

Fermer la popin