Loading...
    Loading...

    « Un bar de merde avec un patron de merde »

    Gégé est le tenancier des Chiffons, un rade perdu dans la rue Marcadet, dans le 18ème arrondissement encore populaire de Paris mais en voie de gentrification. Matthieu vient d'ouvrir le Fichon à quelques mètres de là, un restaurant de poissons et vins tendance "fooding". Entre Picon-bière et bourgogne aligoté, flipper et déco branchée, leurs établissements symbolisent les contrastes d'un quartier - d'un monde - en pleine mutation. 
     

    • Un documentaire de

      Hélène Carbonnel

    • Mise en ligne

      05 octobre 2016

    • Enregistrements

      avril-août 16

    • Mise en ondes & mix

      Samuel Hirsch

    • Réalisation

      Hélène Carbonnel

    Vous aimerez aussi

    Eté 03
    Eté 03

    Eté 03

    Par Christophe Rault Christophe Rault

    Ah, l'été 2003 ! La canicule, les drames passionnels, l'affaire Marie Trintignant et Bertrand Cantat. Au bar des Tilleuls, on fait le bilan. Vive la rentrée !

    Chez Martine
    Chez Martine

    Chez Martine

    Par Irvic D'Olivier Irvic D'Olivier

    Dans ce petit café de Bruxelles, on boit, on fume et on chante sans modération. Ici les habitués sont flamands, wallons et bruxellois, belges comme le chanteur Arno ou...

    After
    After

    After

    Par Alexandre Duval Alexandre Duval

    Il est 2 heures. A Poitiers comme ailleurs, les bars ferment. C'est le moment de ne pas dormir. Témoignages de terrain, recoupement des sources, immersion à long terme :...

    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Dans la playlist

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin