Loading...
    Loading...

    « En prison, on perd le sens de l'étreinte »

    Parce que personne n'est à l'abri d'être privé de liberté, et que le système punitif et sécuritaire tend à se diffuser au sein de la société, Un podcast à soi revient avec une grande série consacré à la violence, à la colère, à l'articulation entre le genre et la prison. Qu’elles soient prisonnières, proches de prisonniers ou victimes de violences, qu’est-ce que la prison fait aux femmes ?

    Dans ce deuxième épisode, une ancienne prisonnière et une mère de détenu racontent leurs expériences de la prison. Le rapport au corps, à l'enfermement, aux autres détenues, au temps, à la violence.... À travers leurs témoignages, nous découvrons le quotidien au sein d'une institution « dégradante», qui pénalise plus lourdement les femmes, grandes oubliées du système pénitentiaire. De l'autre côté des murs, la prison a aussi un impact lourd sur toutes les femmes visiteuses, qui effectuent un travail de soutien émotionnel, économique et administratif auprès de leurs proches incarcérés. À l'inverse, très peu d'hommes accompagnent les prisonnières pendant leur détention.

    Précision : Najet conteste que la mort de son fils Idir en prison soit due à un suicide. Elle et l’association Idir espoir et Solidarité luttent pour faire toute la lumière sur ce décès.

    Avec :
    - Eve, Zineb et Najet
    - Coline Cardi, sociologue, spécialiste de la déviance et du genre.
    - Corinne Rostaing, sociologue, spécialiste du monde carcéral
    - Natacha Chetcuti-Osorovitz, sociologue spécialiste des violences de genre, épistémologie féministe et sociologie carcérale
    - Gwenola Ricordeau, professeure assistante en justice criminelle à la California State University, Chico

    Textes :
    - « Le vandalisme queer » Sara Ahmed
    - « Inconditionnelles » Kae Tempest
    - « Pour nos vies en morceaux » Gwenola Ricordeau
    - « Une question stupide » Susan Saxe dans Reclaim, Anthologie de textes écoféministes

    Remerciements :
    Comme toujours, mais en particulier ici, ce documentaire a été réalisé en étroite collaboration avec des chercheuses féministes. Je tiens à remercier tout particulièrement cette fois-ci Coline Cardi et Natacha Chetcuti-Ozorvitz pour leur confiance, nos échanges et leurs travaux inspirants qui nourrissent ma réflexion.
    Merci à Pauline de Smet, de l'Observatoire International des Prisons
    A K, Elsa, Gaelle et Sylvia du journal l'Envolée
    A Mathilde et Julie du Genepi

    Ressources :
    - Femmes en prison et violences de genre, résistances à perpétuité, Natacha Chetcuti-Osorovtiz
    - Une institution dégradante, la prison, Corinne Rostaing
    - Penser la violence des femmes, Coline Cardi, Geneviève Pruvost
    - Femmes détenues, les oubliées, Observatoire international des prisons
    - Pour elles toutes, Gwenola Ricordeau
    - Crimes et peines, penser l'abolitionnisme pénal, présenté par Gwenola Ricordeau

    • Une création

      de Charlotte Bienaimé

    • Mise en ligne

      30 juin 2021

    • Enregistrements

      avril 2021

    • Prise de son, montage, textes et voix

      Charlotte Bienaimé

    • Réalisation et mixage

      Samuel Hirsch

    • Musique originale

      Samuel Hirsch

    • Lectures

      Laure Giappiconi

    • Sélection des textes et accompagnement éditorial

      Juliette Hamon

    • Illustrations

      Anna Wanda Gogusey

    • Production

      ARTE Radio

    Un podcast à soi
    Un podcast à soi

    Un podcast à soi

    Chaque premier mercredi du mois, Un Podcast à soi mêle intimité et expertise, témoignages et réflexions, pour aborder les questions de genre, de féminismes, d’égalité entre les femmes et les hommes. Un podcast de Charlotte Bienaimé pour ARTE Radio.
    Un podcast à soi

    Les derniers numéros

    Description artwork
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    Description image
    Temps écoulé : 1 minute 20 secondes
    Durée : 3 minutes 6 secondes
    À l’écoute

    Fantazio & Co Épisode 2

    Sex & sounds

    Et si on pouvait enlever les sons du sexe - les gémissements, les orgasmes, les lits qui grincent, les vantardises, les frouts ?

    Lire la suiteLire la suite

    Dans la playlist

    Le son a bien été ajouté à la liste de lecture

    Fermer la popin