1944 reportages, témoignages et bruits pas sages
 
 
Édito / 28 novembre 2014

L'ART MAJEUR DU MINEUR DE SON

L'émission excellente de critique rap et culture street, c'est le Mike et l'enclume n°8. Les mines ont fermé mais on entend encore l'art majeur du mineur de fond. Voilà pourquoi Sarkozy fait volte-face sur le gay mariage. Le photographe Olivier Donnet a épargné Bashung. La banlieue n'a pas épargné Patrick Zachmann.
Trois poètes français (Oxmo Puccino, L, Kacem Wapalek) et trois Américains (très bons aussi) posent sur les sons de Paris et de Chicago. Trafics d'héroïne et poudreuse dans la Meuse, le docu-événement de Mehdi Ahoudig.
ARTE Radio distribue ses bonbons à volonté. Choisissez (par genre, par thème ou par durée) parmi nos 1900 créations originales. Tout est fabriqué avec nous par des auteurs intermittents. Chaque jour des nouveautés à podcaster et emporter avec l'appli ARTE Radio Mobile.

Le lecteur de son

 

Télécharger

 

Insérer ce son

Vous pouvez insérer ce son dans votre site grâce au lecteur exportable. Copier/coller tout simplement ce code html dans votre page web ou votre blog :

 

Partager ce son

Pour envoyer le son «» à un ami, remplissez le formulaire ci-dessous.

Lien permanent :

BRÈVES PRÉCÉDENTES

Avorter comme à la maison

Alors que l'on célèbre le 40ème anniversaire de la loi Veil, ARTE Radio revient sur l'épopée du groupe féministe MLAC. Le Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception a continué à pratiquer des avortements à la maison de façon illégale même après la loi de 1976. Parce qu'à l'époque la loi n'est pas toujours bien appliquée dans les hôpitaux, et l'avortement pas remboursé par la Sécurité sociale. Surtout, le MLAC militait (déjà !) contre la médicalisation du corps des femmes. Des témoignages étonnants qui nous rappellent que ce combat n'est jamais tout à fait gagné.